Adnan Azzam, de Damas à Moscou à cheval - carnet de voyage 

Les premières images du voyage d'Adnan Azzam ... ... 6000km à cheval de Damas à Moscou.

Nous avons eu l'honneur d'assister à son départ de Syrie lors du Al Sham Festival à Damas, et nous suivrons cette aventure en images juqu'à l'arrivée à Moscou ... Adnan nous transmettra dès qu'il en aura la possibilté les images et comptes rendus de ses étapes ...

Images et réalisation : Didier Parmentier

jeudi 18 avril – Visite aux deux juments deux jours avant le départ - Nayazek al Sham, 14 ans qui n’a pour le moment jamais beaucoup travaillé, (c’était selon Adnan une jument de compagnie…) et Amany al Oulann pour qui c’est un peu plus compliqué. Née pendant la guerre, maltraitée, elle est à 4 ans à peine débourrée et terrorisée dès qu’on l’approche … On le verra lorsque Adnan les sortira pour les seller et les présenter devant nos caméras et appareils photo. Il compte sur la première partie du voyage jusqu’à la frontière Irakienne pour la familiariser à ses nouveaux compagnons de voyage et on remarque que dès qu’elles sont ensembles, les deux juments se rassurent, et que Naïasec devient beaucoup plus calme et apaisée. Elles ignorent que dans deux jours elle partent pour un périple de 6 000km jusqu’à Moscou.

vendredi 19 avril - Départ du centre équestre pour une étape de  15km jusqu'à Damas et première nuit à Damas …

samedi 20 avril - Départ officiel de la place des Ommayyades à Damas : des centaines de personnes, journalistes, chaînes de télévision, sont présents pour saluer et accompagner le « chevalier » Adnan dans sa traversée de la ville. Il est aujourd'hui un véritable héros national.

Première étape en soirée dans une ferme équestre de la banlieue sud de Damas où il restera 3 jours pour affiner l’entraînement et la préparation des juments.

 

24 avril - Le véritable voyage commence le long de la route nationale au milieu des cultures de blé, d’orge, de maïs …Les juments sont heureuses à chaque arrêt de trouver de l’herbe à profusion … L’accueil chaleureux et populaire dans les villages est au-delà de toutes ses espérances … Une relation de confiance s’installe très vite avec les deux juments qui répondent sans problème à la voix.

 

Après 10 jours de marche et une moyenne de 20 à 25 km par jour, arrivée à l’approche de la frontière Jordanienne. Détour imposé par la fermeture de la frontière entre la Syrie et l'Irak. A vol d’oiseau un itinéraire de 140 km … sur le terrain 210 km, en prenant des chemins de traverse pour trouver les villages où passer la nuit … Le choix d'Adnan, dès le début du voyage est de marcher, les chevaux en main le plus souvent possible. Physiquement les juments se portent mieux que le cavalier qui doit soigner quelques problèmes aux pieds.

 

samedi 4 mai - 14e jour de voyage depuis le départ de Damas - Les deux juments sont superbes et forment maintenant une véritable équipe. Le rythme du voyage s’affirme. En attente des papiers du visa d'entrée à quelques kms de la frontière Jordanienne, dans le gouvernorat de Deraa, l’accueil de la population et l’hospitalité sont exceptionnels. Partout on reçoit le voyageur à bras ouverts... Les photos sont parlantes....

 

" A cheval entre Orient et Occident ", ce titre choisi avec Jean-Louis Gouraud qui fut l’éditeur de son livre, résume à lui seul ce qu’aura été toute la vie d’Adnan et son combat jamais achevé pour tisser des liens culturel entre nos deux civilisations. De la création de son restaurant, véritable centre culturel à Paris, au voyage qu’il réalise aujurd'hui jusqu’à Moscou avec ses deux juments, son objectif reste le même, tisser des liens entre les populations, les cultures, et porter son message de paix. « Au moment où tant de fanatismes s'acharnent à creuser un fossé infranchissable, à installer l'incompréhension, voire la haine dans le monde, ce combat culturel est particulièrement d'actualité. Cette aventure d’un autre temps, à cheval, sera l’occasion de montrer au monde entier les liens d’amitié qui unissent les peuples … » ...

vendredi 10 mai - Adnan et ses chevaux sont maintenant arrêtés depuis 7 jours à la frontière Syrie/Jordanie. En attendant les documents administratifs et sanitaires, Adnan travaille tous les jours les chevaux et affine sa relation avec la jeune Amany. Cette tracasserie administrative est la première vraie difficulté depuis le départ de Damas. Très connu dans tout le pays, il était attendu à chaque étape dans les villages et a reçu un accueil des plus chaleureux. Pour des raisons évidentes il a pour le moment utilisé les grands axes pour parcourir le pays et ne s'est pas aventuré sur les chemins de traverse loin d'être totalement sécurisés. Pour lui voyager est un art, une véritable philosophie, et pour le reste du voyage, son expérience, sa personnalité et sa volonté de partager, d'aller vers les autres, et les deux juments seront les clés qui lui ouvriront toutes les portes dans les pays traversés ... 

59851690_2301792803175052_23355161479877
58876477_2301797719841227_20989661340562
58701757_2301796069841392_57925925206176
58608393_2295082597179406_40728504337673
59499267_2297913300229669_43427359351510
58570943_2296473230373676_62381919974383
56119776_2257562257598107_79874270448897
59497314_2303191249701874_86096737720661
  • Facebook Social Icon
download.png

Nous préparons la programmation

de nos prochains énements. Devenez vous aussi les acteurs de ce Festival …

 

     Présentez vos nouveautés, vos dernières réalisations  :

     films, livres, expositions, spectacles, dernières créations …