En Équilibre - les coulisses d'un tournage
Ciné-rencontre avec Bernard Sachsé
Mercredi 23 septembre à 20h

 En Équilibre - réalisation Denis Dercourt librement adapté du livre de Bernard Sachsé

"Sur mes quatre jambes " 

 

 «Il est étonnant de constater que c’est au moment où, de désespoir, on s’abandonne à l’inéluctable, que surgit la solution. Je le constaterai souvent avec les chevaux, quand on lâche prise, ils vous récupèrent. »  Bernard Sachsé

 Marc est cascadeur équestre. Un grave accident sur un tournage lui faire perdre tout espoir de remonter un jour à cheval. Florence est chargée par la compagnie d'assurances de s'occuper du dossier de cet homme brisé. Cette brève rencontre va bouleverser leurs équilibres... Un film sur le renoncement, la passion et le courage. Une magnifique histoire d'amour portée par Albert Dupontel et Cécile de France.

 

Conseiller technique et artistique chevaux sur le film : "En Équilibre " , librement adapté de son livre :  " Sur mes quatre jambes ", Bernard Sachsé était cascadeur de cinéma avec l’équipe de Mario Luraschi, il participe au tournage d’une trentaine de films en tant que régleur ou cascadeur dont : Napoléon et Joséphine, Cyrano de Bergerac, Lacenaire, La belle histoire, Le retour de Casanova, Un si bel orage ,Germinal, L’étalon noir, Les visiteurs, Louis l’enfant roi, Jeanne d’Arc ,La reine Margot, La fille de d’Artagnan, Le hussard sur un toit , Danse avec lui … lorsqu'en 1994 sa vie bascule. Suite à un accident lors du tournage d’un film, il se retrouve paraplégique, mais ça ne l’empêchera pas d’être médaillé olympique handisport. Un destin raconté aujourd’hui dans le film En Équilibre .

Bernard Sachsé a été étroitement associé à la réalisation du film, en tant que conseiller technique et artistique des chevaux. Il a coaché Albert Dupontel lors de la préparation et pendant tout le tournage, pour qu’il puisse réaliser lui-même les cascades.

 

« J’ai pris Albert Dupontel, qui interprète mon rôle, sous mon aile. Il était déjà cavalier, il fallait le rendre cascadeur professionnel. Il s’est entraîné pendant cinq mois ici et chez mon confrère Patrice Cossoneau, à Roberval ».